Le façonnage du verre plat

Meules pour machines de miroiterie, Bavelloni Intermac, Bovone

 

Une fois coupé, le verre va subir un certain nombre de façonnages destinés à le transformer en produit fini. Les parties qui vont être l’objet des principales interventions par l'opérateur vont être ses bords. Avec 3 objectifs.

1/Le sécuriser de façon à lui enlever son caractère coupant et éviter les blessures des utilisateurs.

2/Donner  au volume ses dimensions finales.

3/Améliorer grandement l’esthétique de cette partie.

 

Ces opérations vont être généralement effectuées sur des machines industrielles dont les caractéristiques vont dépendre du produit final.

 

Parmi les machines présentes sur le marché on distingue généralement.

1/La rectiligne

C’est la machine de base de la miroiterie. Sa fonction est de réaliser un joint sur les parties droites du bord du verre. On distingue deux types principaux de rectilignes :

-Les rectilignes à meules boisseaux réalisant uniquement comme type de joint, un joint plat poli avec arêtes.

-Les rectilignes à meules périphériques qui vont pouvoir réaliser tous les types de joints.

Le façonnage du verre est réalisé à partir de meules qui sont montées sur les broches moteurs des rectilignes. Le nombre de meules et leur type va dépendre de la finition recherchée et de la productivité désirée.

Par exemple sur une rectiligne avec une seule meule diamantée, sur du verre d’épaisseur 10 mm, on pourra travailler à une vitesse de façonnage voisine de 1 mètre par minute.

 

2/La biseauteuse

On devrait plutôt parler de biseauteuse rectiligne. 

 Dessin d'un biseau sur le verre plat.

Le dessin ci-dessus représente un biseau. Les meules des biseauteuses vont travailler sur l’une des faces du verre afin d’enlever à partir du bord et avec un angle de faible valeur (généralement 5 ° ou 6°) une faible quantité de verre.

Mécaniquement parlant, les biseauteuses sont les machines très sophistiquées car la précision demandée pour obtenir un biseau parfait est très grande (on est au niveau du micron). C’est ce qui explique que très peu de constructeurs proposent des machines vraiment fiables.

 

3/La contournée.

Il s’agit d’une machine qui va permettre de réaliser joint et biseau en forme (et aussi droits selon la dextérité de l’opérateur). Mais il ne s’agit plus là de machines entièrement automatiques.

 

 

4/La commande numérique.

Il s’agit là d’une machine arrivée sur le marché il y a une vingtaine d’année et qui a révolutionné le façonnage du verre. Ce type de machine peut faire tous les types (ou presque) de façonnages avec  qualité et productivité.

 

 

5/La perceuse

Comme son nom l’indique elle est utilisée pour percer le verre. De par la spécificité du matériau à travailler on utilise principalement des perceuses avec deux broches co-axiales.

 

6/La bilatérale

Machine permettant de façonner deux ou quatre côtés à la fois.

 

6/Les autres machines de façonnage.

Certaines utilisent meules et outils diamantés, comme les bilatérales, les encôcheuses, les lignes de façonnage verticales (à la fois centres de façonnage, perceuses double têtes, encocheuses…) les abatteuses d’arête…. D’autres sur lesquelles nous ne nous attarderons pas, car elles sont trop éloignées de l’objet de ce site, les meules et l’outillage de façonnage (sableuse, lignes pour vitrage isolant, laveuses, imprimantes digitales…)

 

La rectiligne.

La rectiligne à meules boisseaux.

On appelle meules boisseaux des meules qui ont approximativement la forme d’un bol et qui vont travailler avec le bord de la partie supérieure du bol.

meule boisseau verre plat Bavelloni

Exemple de meule boisseau pour façonnage du verre plat. Ici une meule bakélite pour biseauteuse. On voit clairement la partie active plate (couleur marron rouge)

Avantages des meules boisseaux :

a/La qualité

On obtient avec ce type de meules une très belle qualité de façonnage et en particulier (sous réserve de travailler correctement), l’absence de stries sur le joint.

b/Un seul jeu de meules quelle que soit l’épaisseur du verre

Donc une économie très sensible sur le budget achat de meules et des réglages réduits au minimum (essentiellement le changement d’épaisseur du verre  à afficher sur le pupitre de commande de la machine)

 

Inconvénients des meules boisseaux

a/La vitesse

On évalue la perte de vitesse par rapport à des machines à meules périphériques à environ 20%. C’est pourquoi en particulier sur des grandes séries pour  les verres faibles épaisseurs on travaillera surtout en meules périphériques.

b/Un seul type de joint

Avec ce type de meules on peut seulement réaliser du joint plat avec arêtes.

 

L'avis du directeur de production de notre partenaire en Italie

Il y a beaucoup d’aspects à examiner lorsqu’on considère une opération de façonnage du verre plat avec des outils et des meules diamantés en miroiterie.

 

Les expériences de tous ceux qui travaillent dans ce secteur sont différentes (et même contradictoires dans certains cas) et en outre, vu qu’il n’existe pas une littérature spécifique à ce propos – il n’y a que des articles généraux dans des publications du secteur examinant seulement les aspects les plus généraux des opérations de façonnage – il n’est pas objectivement simple d’établir des bases solides pour  un protocole commun.

 

Or ce sont souvent les clients ou les distributeurs qui compliquent  la situation puisque leurs opinions et savoir-faire, parfois transmis de générations en générations, sont en contradiction avec tout ce que les producteurs d’outils vivent chaque jour.

 

Or parfois même la simple dénomination des types d’outils pour le verre peut représenter un problème. Il est normal, par exemple, d’appeler « de poli » les meules diamantées à liant bakélite  qui ont beaucoup de fonctions sauf celle de polir le verre. Ce sont seulement les meules à liant synthétique (caoutchouc, polyuréthanes, polyesters) avec des abrasifs comme carbure de silicium, corindon et oxyde de cérium à qui cette tâche est dévolue.

Ou mieux, si on veut être vraiment précis, on ne devait parler de véritable polissage que dans le cas des meules à oxyde de cérium, puisqu’elles sont une alternative aux feutres travaillant avec l’oxyde de cérium liquide. Elles exercent seulement une action de polissage  alors que les autres meules  avec abrasif carbure de silicium ou oxyde d’aluminium (corindon) ont au moins une double action abrasive et polissante qui, dans le cas de granulométrie importante de l’abrasif (de 40 à 80 Mesh) est sans aucun doute plus abrasive que polissante.

 

Donc on pourrait classer les familles de meules pour le verre en 4 catégories:

 

1) Meules diamantées à liant métallique

2) Meules diamantées  à liant résine (résines thermo-durcisables normalement phénoliques ou bien mélaminiques)

3) Meules à abrasif Carbure de Silicium, Corindon ou similaires avec liant synthétique.

4) Meules à abrasif  Oxyde de Cérium avec liant synthétique

5) Feutres spiralés ou compacts, en laine ou bien synthétiques, qui travaillent avec de l’oxyde de cérium liquide.

 

Les deux premiers types de meules travaillent sur des mandrins  (fixes ???? stationnaire ou immobile) à vitesse de rotation variable entre 2800 et 3500 tours par mn  alors que les autres trois travaillent avec des broches mobiles équipées d’un dispositif de pression, et avec une vitesse de rotation entre 1400 et 2800 tours par mn, même s’il y a des meules de polissage  pouvant travailler aussi sur des mandrins mandrins  stationnaire.

 

 

Si on considère les façonnages habituels, je proposerais la classification suivante:

a) Biseautage

b) Façonnage joint plat avec des rectilignes verticales ou bilatérales (meules boisseaux )

c) Façonnage joint rond avec des rectilignes verticales ou bilatérales (meules périphériques )

d) Façonnage du joint du verre avec des machines à contrôle numérique

 

On va les examiner cas par cas pour déterminer de manière générale les types d’outils nécessaires et les problèmes les plus communs.

 

Cette introduction rapide et générale n’est à considérer tout simplement que comme une synthèse des aspects les plus importants du façonnage du verre. Pour tout renseignement ou détail supplémentaires les techniciens des deux entreprises, Vedip et Bovone  Diamond Tools, seront à votre disposition pour  vous apporter leur support et vous faire bénéficier de leurs compétences et expériences.